Oeunotourisme les avants-monts

8 mai 2020

Une chose qui ne trompe pas …

Ce qui fait principalement la différence en bouche entre le vin blanc et le vin rouge, c’est la présence de tanins.
Les tanins sont transmis essentiellement par la peau du raisin lors de la macération peau + jus. Cette macération va permettre l’extraction des pigments colorants (le moût de raisin incolore devient rouge), mais aussi celle des tanins. En bouche, les tanins donnent le côté râpeuxrugueuxâpre… ils assèchent la bouche.

Pour devenir expert en tanin, lisez comment analyser facilement les tanins du vin !

Bref, tout ceci pour vous dire que lors de la dégustation du vin rouge, on va analyser le vin en décrivant (entre autre) son niveau de tanin… à la différence du vin blanc, pour lequel l’analyse se faisait suivant 2 axes : l’onctuosité et l’acidité.

3 axes pour trouver facilement les mots du vin rouge

Le vin rouge s’analyse suivant 3 axes :

  • L’acidité
  • L’onctuosité
  • Les tanins

equilibre du vin rouge

En définissant où le vin se situe sur chacun de ses axes, on trouvera les mots pour le décrire.

C’est ce que je vous propose dans ce qui suit…

J’avais déjà parlé de la méthode pour caractériser le niveau de chacun de ses axes : vous pouvez retrouver ces explications ici.

En effet, on appliquait cette même démarche lors que l’on classait le vin rouge en 4 catégories : il s’agissait aussi d’évaluer où se situait le vin sur ce « profil gustatif » (en d’autres termes : cela consistait aussi à recherche les dominantes sur chaque axe).